Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Mes vacances d'été

8 Jul 2019

 

Quand on est casanière, on n'a pas l'impression de faire partie des damnés de la terre, quand on ne suit pas le mouvement qui consiste à partir en vacances l'été. Ainsi, je fais le bonheur de mes voisins qui partent l'esprit tranquille, enfin je l'espère, en me confiant leurs plantes ou leurs chats. Dans mon billet, « Les fées du logis », j'ai avoué n'avoir pas la main verte, mais à cette période de l'année, on prend qui on peut, je ne suis pas davantage experte en soins à apporter aux chats, mais je mets beaucoup de bonne volonté à bien m'occuper de Pomme et Matana ; certes, les câlins aux chats ce n'est pas trop mon truc, mais leur papa, maman en rentrant rattraperont cette carence. Bon d'accord, l'an dernier, chez ma voisine de palier j'ai réussi à dégommer une plante, juste une, je pensais qu'une plante ça devait boire à sa soif, j'avais juste mal appréhendé le niveau de soif de cette plante. Cette fois, ma voisine a mis des post-it sur les plantes, et franchement je suis contente de moi, elle est partie depuis quinze jours et je ne constate pas de dégâts ! Idem pour le balcon d'une amie, ses très nombreux pots semblent aussi dans un état correct, elle rentre ce soir de trois semaines de cure, il ne lui restera qu'à couper les fleurs fanées des géraniums, je n'ai quand même pas poussé le zèle jusque-là ! 

 

Pour les chats, je descends le matin pour leur ouvrir la porte afin qu'ils vivent leur vie dans le jardin, et bien figurez-vous que, sans être une émule de Brigitte Bardot, je suis contente de leur donner la liberté, et le soir je les fais rentrer. Les années précédentes il y avait un signal magique qui consistait à secouer la boite de granulés, comme ça ne marche plus, leur maîtresse m'a dit de froisser un sachet en papier métallisé contenant un aliment dont ils raffolent.

Mais cela m'a conduit à me poser des questions sur la psychologie des chats : j'ai pensé que si je me contentais de froisser tous les jours l'unique sachet, ils auraient vite compris que je les roulais dans la farine et ce truc ne marcherait plus, Pomme et Matana diraient,  la vieille, elle peut toujours faire son cinéma, agiter son bidule à la fenêtre, nous on n'aime pas être pris pour des cons ! Alors, je suis allée au Monop acheter le délicieux miam-miam, et, je leur en donne tous les soirs. Ils sont si contents que, lorsque je descends après 22 h, ils m’attendent dans l'entrée et aussitôt miaulent comme des petits fous en attendant d'être servis.

 

Comme quoi, à l'usure, on peut réussir à avoir la main presque verte et à savoir s'occuper convenablement des chats ; comme le dit le proverbe : « il n'est jamais trop tard pour bien faire ». Mais, je ne passe pas mes journées à ces activités et, pour mon grand bonheur, il me reste encore beaucoup d'heures pour me livrer à mon occupation favorite, la glandouille ! Je veux dire par là que contrairement à beaucoup d'autres retraités qui ont un agenda de ministre, je préfère occuper mon temps en fonction de mon inspiration, celle-ci me poussant à rester chez moi, quand il est davantage dans l'air du temps de déplacer ses pénates dans un lieu de villégiature ; donc, je ne bouge pas de tout l'été. Comme le reste de l'année pour moi, c'est marches au bois de Vincennes et quelques sorties dans Paris. 

A ceux qui s'étonne d'un tel comportement, je vais leur répondre par la formule bien connue, nul n'est parfait !

 

 

 

 

 

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now