Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents

Ces merveilleux fous volants...


« Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines », ce titre de film m'est revenu à l'esprit en regardant un documentaire sur l'histoire de l'aviation. Ils ont rêvé de rivaliser avec les oiseaux, et il est effarant de constater que ces têtes brûlées ce sont lancées dans les air avec d'improbables engins, sans se préoccuper plus que cela de la capacité à voler de leur embryon d'avion. Ça passe ou ça casse, tel semblait être leur devise et ça cassait beaucoup, le matériel et aussi l'apprenti aviateur, pauvre mortel, dont seul l'âme rejoignait le ciel ! Heureusement pour l'avenir de la civilisation, d'autres intrépides relevèrent le défi, et, en quelques décennies, grâce à ces pionniers, l'avion est devenu ce moyen de locomotion très sûr que nous connaissons.

Mon but n'est pas de disserter des plombes sur l'histoire de l'aviation, je n'en ai pas la capacité, mais juste d'y aller de l'un de mes petits poèmes afin de rendre gloire à « ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines »

Dis monsieur en es-tu sûr

Que ton engin va voler ?

Ouille ! Ouille ! Ce n'est pas sûr

Il risque de s'écraser

Ils se sont crus des oiseaux

Avec des morceaux de bois

Et quelques bouts de métaux

Ils nous ont tracés la voie

Grâce à ces trompes la mort

On peut parcourir le monde

Partir des aéroports

Survoler la terre ronde

L'idée de quitter le sol

Vint aussi à quelques dames

Egalement têtes folles

Dans le ciel elles firent leurs gammes

Gloire à tous ces messieurs dames

Qui ont vogué dans les cieux

Sans même penser au drame

De mourir sans être vieux

Merci à tous ces héros

Grâce à qui nous les quidams

Pouvons voler tout là-haut

De l'Amérique au Vietnam

Solange écrit(s) !

Capture.PNG
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now