Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Comme les riches !

25 Apr 2019

 

J'ai raconté dans le billet « à la recherche de la minceur » comment j'avais été amenée à séjourner un mois à Trouville  en 1960, et  j'ai dit combien je ne me sentais pas à ma place car il me semblait que sur la plage, il n'y avait que des riches.

Mais, cette sensation a encore été plus intense quand, avec ma sœur Dédée, notre oncle et notre tante nous ont emmené au Casino pour assister à un gala des Compagnons de la chanson. Nous, des chanteurs célèbres nous n'en avions jamais vus en chair et en os et, en matière de casino nous ne connaissions que l'épicerie du même nom.

Vêtue de mon unique jolie robe, cousue par Dédée, une robe en popeline rose ceinturée à la taille, j'étais toute intimidée en rentrant dans ce temple du luxe, le fait de nous asseoir autour d'une table ronde où l'on nous a sans doute servi du champagne, me procura le sentiment d'avoir changé de planète, les chèvres de l'Ardèche étaient loin !

Le spectacle a débuté avec une jeune chanteuse de mon âge, oubliée aujourd'hui, Danièle Rouillé, j'ai beaucoup aimé sa chanson « Capitaine ». Quand les Compagnons sont entrés j'ai eu l'impression d'être un peu cousine avec trois d'entre eux,  les frères Mella et Jo Frachon, car, comme moi, ils étaient nés à Annonay.

On peut dire que, j'ai passé une très belle soirée, avec dans l'idée que j'avais quelque chose de Cendrillon. Un autre jour, nous sommes allés aux courses à Deauville, quelle fierté d'accéder à ce lieu, à mon avis surtout fréquenté par de gros richards. Nous avons même joué une somme modique, nous ne connaissions rien au chevaux et, comme c'est souvent le cas pour les ignares en la matière, trois des chiffres de notre date de naissance ont fait l'affaire, les chevaux n'en ont pas tenu compte et nous avons perdu !

Le casino, les courses, c'était la classe n'est-ce pas ?

Mais, comme pour Cendrillon, le carrosse s'est transformé en citrouille et à la fin du mois, nous partions retrouver nos chèvres…

 

 C'était bien la première fois

Fille de riche, ma foi

Jeune gardeuse de biquettes

J'en avais plein les mirettes

 

Au Casino messieurs dames

Avec de si belles femmes

Comme ma jolie tatan

Dans ce lieu si attrayant

 

Casino fait pour les riches

De nos chèvres je me fiche

Le champagne qui pétille

Moi, petite jeune fille

 

 

N'en avais jamais bu goutte

Jusqu'à ce beau soir en août

Quand entrèrent les Compagnons

Les Mella et Jo Frachon

 

Ardéchois tout comme moi

Me sentis proche d'un roi

Pour ainsi dire Cendrillon

Dans les yeux des papillons

 

J'exagère un petit peu

C'est juste pour dire un peu

Que loin de mon univers

Je chantais la la lalère

 

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now