Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Forêts et papier...

25 Mar 2019

 Du papier, du papier, encore du papier, les arbres tombent, on s 'émeut de cette débauche de consommation, des volontés se manifestent pour la refréner, sans que cela ne se manifeste de manière très évidente.

Certains s 'y emploient, mais, si d'un côté ils sont très vertueux, ils économisent le papier et multiplient les gestes de bonne volonté, d'un autre côté ils roulent parfois en 4x4 et partent voyager au bout du monde sans trop se préoccuper de l'impact du kérosène sur la planète.  

Je me dis que, dans notre enfance nous étions écolo sans le savoir, les commerçants recyclaient le papier journal pour les emballages, aux  WC, au fond de la cour, nous utilisions ce même papier, les sacs en plastique n'existaient pas.

 

Mais ce qui gênait vraiment les petites filles avides de gribouiller que nous étions, c’est que l’on ne nous donnait pas de pages blanches pour assouvir nos désirs de créations ; on ne gaspillait pas les cahiers, ils n’étaient que pour l'école, et encore, pour ne pas gâcher, on laissait peu de marge et on espaçait pas trop les paragraphes...

Pour dessiner, nous utilisions seulement du papier de récupération, les dos des enveloppes, les bandes entourant le quotidien, et si, pour Noël, au pied de la cheminée, nous avions trouvé des pages blanches, notre bonheur aurait été immense.

Et hier, en achetant une rame de cinq cents feuilles pour mon imprimante, j'ai eu une pensée pour la petite Solange pour qui une feuille toute blanche était juste un rêve irréalisable... Est-ce pour cela qu'aujourd'hui un enfant de cinq ans sait mieux dessiner que moi, une vieille mamie ?

 

La petite gaminette

N'avait pas de ramettes

Pour faire des beaux croquis

Mais rien que des confettis

Ce n'était pas très commode

Dans cette lointaine période

D'avoir un coup de crayon

Pour dessiner des papillons

Des beaux châteaux de princesses

Et des robes de duchesses

On était si économe

Pour dessiner des bonhommes

Le papier à volonté

Il fallait pas trop compter

Aujourd'hui tant de papier

En usine est fabriqué

Mais toute cette débauche

Est-ce vraiment bonne pioche

Quand on pleure sur la planète

Et toutes ces larmichettes

Quand on gâche tant de papier

Pour faire des polycopiés

Temps lointain de ma jeunesse

Y avait pas tout ce business

On donnait pas de leçons

Mais c'était nos traditions

D'être économe sur tout

Et nous n'allions pas partout

En se disant écolo

On circulait à vélo

Et quand vint la 4 CV

On ne s'en servait pas trop

J'ai l'air d'une radoteuse

Je suis juste rouspéteuse

Pas si langue de vipère

C'est du moins ce que j'espère

 

 

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now