Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Les bonbons au gingembre

18 Mar 2019

 

Allez savoir pourquoi le goût pour mon chez moi l'emporte nettement sur le goût des voyages ?  J’estime pourtant avoir deux des qualités, indispensables, aux grands voyageurs, la curiosité et une grande appétence pour les saveurs parfumées des quatre coins du monde.

Parlons d'abord de la curiosité qui n'est pas le vilain défaut dont on l'a affublé : n'est-il pas merveilleux de découvrir des paysages, des monuments, des cultures ? Je reconnais que les rares fois où j'ai passé les frontières je fus très heureuse de découvrir des beautés inconnues. Mais je vais faire hurler les amoureux des voyages en disant que ça me plaît beaucoup de voyager devant ma télé ;  voilà, c'est dit, je satisfais ainsi ma curiosité et, je n'en éprouve aucune honte.

 

Parfois, je respire un air venu d'ailleurs en me rendant dans un quartier exotique de Paris pour déguster des cuisines venues de loin ; en principe, tous les goûts me plaisent, et pour le prix modique d'un repas j'ai pour ainsi dire voyagé.

J'aime aussi rentrer dans des échoppes pleines de denrées dont je n'ai pas la moindre idée en ce qui concerne l'utilisation, je demande au vendeur, le nom du produit et, ensuite, je cherche sur Google comment préparer mon acquisition. C'est ainsi que j'ai découvert une céréale africaine, le fonio, parfaite en accompagnement de légumes.

J'ai tenté d'autres expériences moins réussies, appréciant le gingembre confit, dans une boutique africaine, mon œil a été attiré par des bonbons aux gingembres. Je prenais le paquet le reposais, me demandant quel goût ça pouvait avoir… J'ai demandé à un client si c'était bon, il m'a alors fait l’article d’une façon cocasse : « tu vas voir ce soir avec papa »

Je n'en demandais pas tant ! Mais finalement, je me suis dit que je ne risquais pas grand-chose à essayer, mon envie de découvertes l'a emporté sur ma perplexité, et je suis ressortie avec mon paquet de bonbons.

Impatiente de goûter à mon acquisition, j'ai choisi le mode dégustation immédiate, Dans un premier temps, j'ai aimé cette saveur très parfumée, mais très rapidement, j'ai senti l'irritation de mes papilles, et je mentirais en disant que j'avais en bouche une sensation délicieuse. Rentrée chez moi, je remisais mes bonbons aux gingembres dans l'attente (improbable ?) de trouver des amateurs parmi mes

connaissances.

En vertu du vieil adage qui ne tente rien n'a rien, on ne peut pas gagner à tous les coups, cette fois, j'ai tenté et, je n'ai rien eu !

PS : Depuis le jour où j’ai écrit ce texte, j’ai trouvé un amateur pour mes bonbons au gingembre, comme quoi !

 

 

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now