Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Mes horaires

14 Mar 2019

Comme c'est le cas pour bien des gens de mon âge, la perspective d'échouer dans une maison de retraite m'emplit d'épouvante.

Mais, on pourrait penser le contraire, vu que j'ai presque des horaires de maison de retraite, sauf en ce qui concerne l'heure plutôt tardive de mon coucher.  Vers sept heure je me lève, je prends mes repas à heures fixes, midi, dix-neuf heure, et il est extrêmement rare qu'à dix-sept heure je sois encore en vadrouille.

Quand on me demande le pourquoi de ce quasi règlement, je n'ai pas de réelles explications, on trouve curieuse mon habitude de rentrer aussi tôt, alors que personne ne m'attend à la maison et que mon repas étant prêt dès le matin, je pourrais tout aussi bien ne rentrer qu’à vingt heures ! Je sais, cela peut paraître étonnant, mais que voulez-vous que je vous dise, c'est comme ça ! Je trouve mon bonheur au fait d'avoir une longue soirée, pour ne rien faire d'autre que lire, regarder la télé ou papoter au téléphone.

 Sans doute il y a-t-il un reste de mon éducation où, avant l'heure c'était pas l'heure et après l'heure c'était plus l'heure ; ce qui fait que j'arrive en avance à tous mes rendez-vous et que je peux me targuer que tout au long de ma vie, je n'ai jamais eu le moindre retard. Quand j'étais en province, l'une de mes copines résumait cette particularité par une formule imagée : « tu as avalé un chronomètre » Cette auto intransigeance me conduit je l'avoue à être quelque peu intolérante en ce qui concerne le manque de ponctualité des autres, quand l'une de mes copines arrive en retard en disant qu'elle a eu un coup de fil au moment de partir, ou qu'elle a rencontré l'une de ses connaissances sur le trajet, ça m'agace, car à mon point de vue, quand le téléphone sonne dans un moment intempestif, il suffit de couper court à la conversation, en s'excusant et en promettant de rappeler à notre retour. Certes, il n'y a pas mort d'homme dans le fait d'avoir quatre ou cinq minutes de retard, on m'a déjà fait cette réflexion, mais à mon avis, ce n'est pas une raison valable.

 Dans le genre modèle de ponctualité, je sais n'être pas une exception et pour tous ceux qui, comme moi, ont avalé un chronomètre à moins que ce ne soit une pendule, j'ai écrit un petit poème :

 

 

Etre toujours très ponctuelle

C'est une règle de vie

Pas une grande nouvelle

Il en fut toujours ainsi

 

A mon avis c'est prudent

De prévoir les aléas

Arrivant à tous moments

Non, je ne suis pas gaga

 

Juste un peu trop pointilleuse

Se pourrait que du métro

La voie soit très périlleuse

Bien qu'il marche grosso modo

 

Si je dois prendre le bus

Au parcours aléatoire

Des fois qu'un olibrius

Dévirait la trajectoire

 

Ou bien qu'un embouteillage

Conduirait à du sur place

Ralentissant le voyage

Ou je ne sais quelle poisse

 

Me ferait ô désespoir

Arriver très en retard

Ce serait trop gros déboire

D'arriver un peu plus tard

 

Et toutes les petites dames

Des horaires au garde à vous

Savent que c'est bien un drame

De rater un rendez-vous

 

 

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now