Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Mes deux certificats

14 Sep 2018

 

 

Quand on était dans une école libre, l'officiel « certif » ne suffisait pas, à douze ans, nous passions le « certificat libre ».

Ce jour-là, un grand jour, pensez donc, le premier examen, la maîtresse religieuse nous avait conduit en car à l'école du bourg voisin, Serrières. De cette journée il ne me reste que le souvenir d'une mémorable épreuve de chant, en y mettant toute la puissance que permettait ma voix fluette, j'avais entonné ma chanson « je t'aime oh ! ma douce maman » … Si j'emploie le mot mémorable, c'est parce que pour la première et unique fois de ma vie quelqu'un s'était extasié sur la qualité de mon chant, sans doute que ce jour-là, la sainte Vierge, qu'en petite fille pieuse je priais tant, m’avait insufflé la grâce nécessaire !

 

 

C'est sûrement cela parce que, quelques mois plus tard, lors de mon entrée au pensionnat, j'eus droit à une nouvelle épreuve de chant et je me réjouissais à l'idée de remporter un nouveau triomphe ; hélas, il n'en fut rien, personne ne s'extasia et je me suis sentie très penaude devant mon manque de succès. 

 

Deux ans plus tard vint le temps du vrai Certificat d'études primaires, j'en réussis toutes les épreuves avec brio, même la dictée où cinq fautes étaient éliminatoires, mais les épreuves sportives laissèrent à désirer, en particulier celles qui consistaient à grimper à la corde. Généralement les garçons s'en sortaient bien, quelques filles aussi, mais moi, j'ai toujours eu une force de poulet dans les bras et il m'était très compliqué de me hisser au-dessus du sol, et je n'y parvenais qu'avec la technique qui consistait à enrouler la corde autour d'une jambe.

 

Malgré cette faiblesse, j'eus mon Certificat d'études, il en fut de même pour mes sœurs. Je n'ose imaginer la réaction de nos parents si nous avions dû rentrer à la maison en ayant échoué à ce prestigieux examen !! Mais à cette époque, du moins chez nous, aucun geste parental ne venait récompenser ce succès…

Nous avions réussi, et alors, c’était la moindre des choses !

 

 

                                                                                                   Cliquez sur les images !

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now