Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Un petit parfum d'autrefois : la mercerie Emmaüs

15 May 2018

 

Souvenirs, souvenirs...

Dans ses locaux vétustes, l'Emmaüs de ma ville (1) a ouvert un merveilleux espace mercerie. Quel bonheur pour moi de fouiller dans tous ces souvenirs laissés en héritage à leurs enfants, par des vieilles dames qui les accumulaient depuis des dizaines d'années.

Ce n'était que boutons, patrons, galons, dentelles, pelotes de laine, magazines de mode, de tricots expliquant aux expertes comment réaliser des vêtements à la mode.

Sur les étagères s'empilaient le trousseau des futures mariées de jadis, draps, oreillers, nappes et serviettes qui ne sortiraient guère que pour les baptêmes et les communions, ainsi que des napperons décorant les buffets.

Tout cela avait pour moi un goût de madeleine de Proust, et bien que ne cousant pas plus que je ne brode, je n'ai pu résister au plaisir de quelques emplettes.

 

Pour trois francs six sous, j'ai choisi quelques jolis boutons d'autrefois, pour rien d'autre que le plaisir des yeux, deux tabliers joliment brodés au passé plat -souvenez-vous, ce joli point qui remplissait les feuilles et les fleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'ai pu m'empêcher d'acquérir l'un de ces porte-serviettes que ma mère m'obligeait à broder en gardant les chèvres alors que mes goûts me portaient très nettement vers la lecture. J'ai pensé à un présent pour ma petite fille de 16 ans, sans doute une idée stupide de ma part, car, dans ma descendance, on utilise plutôt des essuie tout !

En sortant de ce lieu, mes merveilles au fond de mon sac, j'ai pensé que les petits sous laissés n'étaient que peu de chose en regard de ce moment de bonheur.

 

 

Devant mes yeux des napperons

Tout brodé au point de feston

Initiales de la mariée

Très amoureusement brodées

Pour parer le lit d'une vie

De la jeunesse temps béni

Aux aléas de la vieillesse

Pour les banquets et ses largesses

Serviettes en tissus damassés

Tout aussi joliment brodées

Et tous les jours pour les repas

Porte serviette pour le papa

Pour la maman et les petits

Tous les jours des broderies

 

 

 

 

 

 

C'était ça la vie d'antan

                             Et dans ce lieu d'un autre temps

Je me suis retrouvée jeunette

Brodant au point de chaînette

Et dans ma vie longue déjà

Je ne couds pas le passé plat

Mais je tape sur mon ordi

Des petits récits de ma vie

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now