Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

Bécassine au showroom !

3 Jan 2018

L'une de mes belles filles tient une boutique de vêtements et accessoires haut de gamme, et, quand elle réussit à me trainer dans un showroom, je me sens à peu près aussi à l'aise que la petite cousine de Bécassine.

Tout comme l'eau est l'élément naturel du poisson rouge, mon milieu naturel, c'est les puces, les vide greniers, les magasins Emmaüs, les farfouilles en tous genres, alors, dans ces temples de la branchitude hors de prix, fréquentés par des « modeuses », je me sens vraiment comme un poisson hors de l'eau !

 

Rien qu'en voyant les prix de gros sur les étiquettes, je manque m'évanouir.

 

Ainsi, un jour, en feuilletant le catalogue de bijoux neuf carats d'une créatrice, je pensais que c'était quand même cher, mais qu'en cassant ma tirelire je pourrais peut-être m’offrir une pièce…  Je me suis sentie toute bêtasse quand on m'a précisé que les prix indiqués n'étaient pas comme je le pensais le prix de vente boutique, mais les prix de gros ! Ouille! Ouille ! Ouille !

 

Ce qui me porte aussi un coup, c'est quand circule des grands mannequins maigres, juchés sur des échasses et à qui j'arrive au niveau des aisselles ! Vraiment, j'ai l'impression d'être sur une autre planète.

 

 

De plus, quand ces dames causent, je trouve  leur vocabulaire bizarre, il est question de pièces fortes, de bijoux qui racontent une histoire, pour moi, fort c’est par exemple quelqu'un de costaud, physiquement ou moralement, mais employer ce terme pour un vêtement, là, il y a quelque chose qui m'échappe… Et je ne comprends pas non plus comment un bijou qui n'a jamais été porté peut raconter une histoire ! On emploie aussi le terme pièce phare, mot dont j'ai parlé de l'élasticité dans un précédent billet.

Quand les achats ont lieu autour de midi, on nous sert une collation, des trucs plutôt bons mais très chichiteux, parfois même du « vegan »… Un casse-croûte bien franchouillard, genre saucisson, pâté, gros rouge,  non, vous n'y pensez pas, on n'est pas à Rungis !

 

Cela dit, je ne dis pas que j'ai raison en me tenant éloignée de l'univers de la mode, ma belle-fille m'a d'ailleurs dit un jour, à juste titre : « heureusement que tout le monde n'est pas comme toi ! » C'est bon pour l'économie qu'il y ait des gens pour porter des vêtements et des accessoires coûteux, juste moi, ce n'est pas mon truc, mais comme on dit, il faut de tout pour faire un monde…

 

Please reload

October 11, 2019

September 16, 2019

September 4, 2019

June 24, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now